Croix-Haute


La complexité du déplacement concerne les trajets répétés ou ponctuels, tout ceci conditionné par le regard du voyageur qui construira son souvenir. La route est un espace définitif qui propose à celui qui la parcoure une expérience individuelle du déplacement forcé ou souhaité.
Le souvenir du parcours ne reflétera pas nécessairement l’histoire des images qui composeront son vécu, mais sera soumis à un sens de lecture qui s’imposera à lui. Aussi, des notions telles que la distance et le temps peuvent-elles être appréhendées par la lecture des images ?